NOUVELLES

Le port du masque et sécheresse nasale: attention danger!

Depuis que le port du masque est devenu obligatoire de nombreuses personnes se plaignent des gènes occasionnées par celui-ci.

Le symptôme le plus fréquent provoqué par le port du masque est la sécheresse nasale. La sécheresse nasale se traduit par une sensation de gène, d’irritation à l’intérieur du nez, de la gorge et qui s’accompagne parfois d’écoulements qui gênent la déglutition. D’aspect bénin au première abord, la sécheresse nasale vous rend vulnérables face aux germes, virus et bactéries. Elle peut à la longue devenir le foyer de nombreuses infections telles que rhinite, sinusite, angine, rhume, grippe, COVID-19… Il est donc important de la freiner dès les premiers signes! Voici quelque conseils simples à suivre afin de supprimer la sécheresse nasale :  

Tout d’abord, il faut hydrater vos muqueuses nasales. Cela se fait de plusieurs manières :
  • En contact direct, en appliquant à l’aide d’un coton tige de l’huile d’amande douce (ou de l’huile d’olive) Bio, directement sur les parois nasales, 2 à 3 fois par jours.
  • En humidifiant l’air que l’on respire, de jour mais surtout de nuit. Cela peut se faire soit à l’aide d’un humidificateur, soit avec un simple bol d’eau que vous aurez disposé sur votre table de nuit, commodes, tables de salon… Avec la chaleur actuelle, l’eau s’évapore toute seule et l’air ambiant est moins sec.
  • Vous pouvez également déposer un oignon coupé en deux sur votre table de nuit. C’est un vieux truc de grand-mère qui va très bien pour hydrater naturellement les muqueuses nasales desséchées.
  • Aller marcher dans les bois ou au bord de la mer. Sans masque autant que possible…
C’est mieux si vous évitez :
  • De fumer.
  • Les lieux climatisés.
  • Ne mettez pas la climatisation trop fort dans votre véhicule et surtout pas directement sur votre visage. Attendez aussi toujours quelques minutes avant de fermer les fenêtre lorsque vous mettez la climatisation en marche. Et ouvrez vos fenêtre quand vous l’arrêtez. Ce sont les deux moments ou l’air de votre habitacle est le plus contaminé par les germes, virus et bactéries…
Et surtout :
  • Portez le masque seulement quand cela est vraiment nécessaire.
  • Changez/lavez le souvent car ce sont de véritables nids à germes, virus et bactéries!
Ces conseils sont d’ordre général et ne substituent en aucun cas un avis médical. Il y’a de nombreuses autres solutions adaptées à chaque individu. Si vous avez des questions ou si vous souhaitez un diagnostic personnalisé, vous pouvez me contacter par mail cecilesigonney@gmail.com ou via mon site web: cecilesigonney.com
#COVID-19 #masque #naturopathie #SantéNaturelle #cecilesigonney
 
Maintenant, consultation EN LIGNE!
Demander la votre !
Ma consultation!